HUMANISME

 

Qu’est-ce que l’humanisme ?

 

L’humanisme est un mouvement littéraire qui dura du début XV°s au milieu XVI°s. Sa doctrine à pour objet le développement des qualités de l’homme. Les humanistes de la renaissance ont remis en honneur les langues et littératures anciennes. Cette philosophie à pour centre de ses préoccupations « l’homme » ; sa place centrale, sa situation et sa destinée.

 

Des auteurs et des œuvres.

 

Né en 1416 en Italie, l’Humanisme s’étend vite à l’Europe entière, grâce aux campagnes italiennes et à l’invention de l’imprimerie par Gutenberg, qui diffuse les idéaux humanistes. Les principales figures de l’Humanisme sont : François Rabelais avec Gargantua , Montaigne, l’anglais Thomas More avec son roman politico-social Utopie , et surtout le hollandais Erasme de Rotterdam avec Traité du libre arbitre et l’Institution du prince chrétien.

 

BAROQUE

 

Qu’est-ce que le Baroque ?

 

Mouvement littéraire et architecture picturale qui succède au mouvement humaniste. Le mot baroque caractérise une période qui s’étend de 1570 à 1660. Loin de chercher la régularité dans leurs thèmes et dans leurs formes, les œuvres baroques cultivent le mouvement et l’instabilité. Les tendances flanelles du baroque traduisent une vision déchantée, voire tragique du monde, fortement influencée par les guerres de religions, la France entre 1648 et 1652, les épidémies et les famines, ainsi que les révoltes populaires. On peut distinguer plusieurs thèmes :

- La préciosité : (1650-1660) La philosophie de ce thème à pour centre un idéal féminin de raffinement, un art de la conversation.

- Le burlesque : (1640-1652) Le burlesque désigne une farce, une tromperie. Le burlesque provoque le rire mais un rire né du décalage, de la moquerie, de l’inversion. On distingue 3 nuances dans le burlesque :

  • La parodie
  • La satire
  • Le grotesque.

 

CLASSICISME

 

Qu’est-ce que le classicisme ?

 

Dans l’histoire littéraire Française, l’époque classique se limite à la période du règne de Louis XIV. Cette période est illustrée par Molière, La Fontaine, Boileau, Racine, Bossuet et La Bruyère. Ces écrivains, tout en gardant leur originalité propre, ont eût des tendances communes : Admiration des anciens, rigueur de la composition, recherche de naturel et du vraisemblable, goût de la juste mesure, finesse de l’analyse morale et psychologique, pureté et clarté de style. Les générations précédentes (Malherbe, Descartes, Corneille, Pascal) avaient préparés cette période.

Le classicisme, c’est une langue sobre et réglé, un langage codifié pour plaire, alliant qualités corporelles dont l’élégance, et vertes chrétiennes, faisant preuve de sensibilité et de délicatesse. Le classicisme est aussi évoqué sous le nom de « mouvement littéraire de l’honnête homme ».

Publié dans : Mouvements et méthodes
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Retour à l'accueil
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés